Auteurs Posté parNozanimos

Nozanimos

368 Articles 0 commentaires

de -

Le bon choix d’équipement est très important en équitation. Ce n’est qu’avec les bons vêtements qu’un cavalier peut profiter d’un maximum de confort quand il est sur sa monture. Pantalon d’équitation, bombe, gants, etc. : voici les éléments indispensables pour composer la tenue parfaite du cavalier !

Le pantalon d’équitation

Il existe de nombreuses variantes et types de pantalons d’équitation. Chaque cavalier doit ainsi savoir quels sont ses besoins, avec quel type de matériau il se sent le plus à l’aise, et les caractéristiques qu’il recherche. Le pantalon d’équitation doit être serré et fabriqué avec un tissu extensible. Il peut être fait de tissu classique et naturel comme le coton, ou de tissus plus techniques et innovants qui offrent une plus grande respirabilité, élasticité et résistance.

Comme vous pouvez le voir sur le site www.horse-online.be, il existe différentes variantes de pantalons d’équitation. Certains sont par ailleurs conçus pour améliorer l’adhérence du cavalier sur la selle et lui offrir une bonne stabilité.

Le casque d’équitation ou bombe

Le risque de chute est toujours présent lors d’une randonnée à cheval, c’est pourquoi les cavaliers doivent prendre leurs précautions. La bombe est un élément essentiel et fait partie de l’équipement de sécurité du cavalier. Il doit être obligatoire chaque fois que vous montez à cheval.

La bombe d’équitation protège la tête des coups pouvant résulter d’une chute. Il est important qu’elle soit homologuée, car l’homologation garantit que les caractéristiques et la qualité du produit sont adaptées à la législation en vigueur. Pour savoir si la bombe que vous souhaitez acheter est homologuée, vous pouvez le vérifier sur l’étiquette et la documentation qui l’accompagnent.

Pour protéger votre bombe de la poussière et des saletés qui peuvent s’accumuler dans les écuries, vous pouvez utiliser une housse qui, en plus de le garder propre, la protègera des éventuelles rayures et chutes.

La paire de gants, indispensable pour un cavalier

Cela peut sembler superflu, mais c’est un équipement d’équitation très important. Les informations qu’un cavalier donne à son cheval sont en grande partie transmises par les mains.

Il est donc important de se protéger les mains avec des gants et de trouver ceux qui sont à la taille idéale et qui correspondent le mieux aux besoins et à la sensibilité du cavalier. Il existe de nombreux types de gants d’équitation. Ils peuvent être de différentes matières, différentes épaisseurs, divers coloris, fermés, avec grip… etc.

Les bottes d’équitation

Les bottes d’équitation peuvent être fabriquées en cuir ou en matière synthétique. L’entretien est un peu différent entre ces deux matériaux. Les bottes d’équitation en cuir nécessitent un entretien plus courant, mais seront durables. Il est important de les nettoyer après chaque sortie, à l’aide de savon, et de les huiler de temps en temps. Les bottes d’équitation synthétiques, quant à elles, ne nécessitent pas autant d’entretien, il suffit de les essuyer avec un chiffon humide pour enlever la saleté.

de -

Ceux qui ont un animal de compagnie ont déjà eu des mésaventures avec leur mobilier et leurs objets de décoration. Parfois ce sont les vases qui finissent par terre ou le canapé qui sert de lime à ongles. Certains ont même vu leurs affaires envahies par les poils d’animaux. Il n’est pas évident de soigner sa déco avec un animal de compagnie. Découvrez des solutions pour éviter que votre chat ou votre chien n’abîme votre mobilier.

Investissez dans un aspirateur pour poils d’animaux

Les aspirateurs conçus spécifiquement pour les poils d’animaux se différencient à plusieurs égards des aspirateurs ordinaires. L’aspirateur conçu pour traiter les poils d’animaux fournit un niveau d’aspiration plus élevé pour nettoyer efficacement les surfaces. Cet équipement permet de nettoyer votre intérieur sans avoir à vous lever. Pour en savoir plus sur les aspirateurs spéciaux pour poils d’animaux, n’hésitez pas à vous rendre sur un site spécialisé. Pour choisir le bon aspirateur, il faut tenir compte de ses spécificités. Des éléments tels que la puissance, la masse ou encore la capacité du réservoir doivent être étudiés.

Brossez votre animal de compagnie

En plus de l’achat de l’aspirateur de poils, vous devez aussi prendre des mesures préventives. La plus efficace est de brosser votre animal de compagnie. Les animaux domestiques qui sont brossés régulièrement laissent moins de poils sur les meubles et sur le sol. Vous devez également leur couper les ongles, au cas où ils essaieraient de déchirer votre canapé (surtout les chats). Veillez à trouver une brosse adaptée à votre animal.

Aspirateurs spéciaux pour poils d'animaux et allergènes

Protégez vos meubles avec des couvertures ou une housse

Vous pouvez poser des protections sur tous les meubles que votre animal affectionne. Lorsque la couverture est sale ou couverte de poils, vous pouvez la secouer, passer un coup d’aspirateur et la mettre dans la machine à laver. Comme il existe un grand choix de couleurs et de styles, il ne sera pas difficile d’en trouver une qui s’harmonise avec votre décor. Les housses de meubles résistantes à l’eau et aux taches sont également une option efficace.

Achetez des jouets à votre animal

Votre chat ou votre chien sera moins susceptible d’endommager vos meubles s’il dispose d’exutoires. Pour un chat, n’hésitez pas à acheter un griffoir solide ou une pelote de laine. Les chiens quant à eux ont besoin de promenades quotidiennes et de jouets à mâcher. Tous les animaux de compagnie ont besoin de renforcement positif et d’affection.

Aménagez un endroit pour votre animal de compagnie

Vous n’êtes évidemment pas obligé d’acheter à votre animal son propre canapé. Si vous lui fournissez en revanche un lit pour chien doux et confortable, vous pourriez être surpris qu’il choisisse de ne plus monter sur votre canapé. S’il ne montre aucun intérêt, créez un endroit joyeux en lui donnant un os ou un jouet à mâcher et félicitez-le lorsqu’il décide de s’allonger sur le lit.

Suivez toutes ces recommandations et assurez-vous que vos animaux se comportent bien et ne détruisent pas vos précieux meubles. En ce qui concerne les poils, la meilleure solution reste d’investir dans un aspirateur spécial pour poils d’animaux.

de -

Il existe bien des solutions qui vous évitent de stresser lorsque votre chien ou chat décide de partir à l’aventure sans vous. Des outils innovants comme les colliers GPS s’ajoutent aux moyens classiques pour vous permettre de retrouver votre compagnon en peu de temps.

Les différents colliers pour animaux

Le collier traditionnel, porté au cou de nos animaux de compagnie pour les distinguer, a nettement été amélioré et certains possèdent aujourd’hui un capteur permettant de les localiser, ou qu’ils soient.

Le collier GPS

Le collier GPS est un progrès technologique dont les remarquables performances réduisent considérablement le risque que vous perdiez vos animaux domestiques. Il vous facilite la tâche en repérant votre fidèle ami à tout moment. Dès lors que le chat s’éloigne, son capteur vous indique sa position, ce qui permet de le retrouver rapidement.

L’animal pourrait perdre son collier si celui-ci n’est pas adapté à son cou. Le bon diamètre est celui qui ne serre pas son cou et qui ne peut pas s’enlever non plus. Vous avez par ailleurs la possibilité d’acquérir l’appareil uniquement, et de le fixer au collier actuel de votre compagnon.

Dans tous les cas, le modèle connecté du collier GPS sera certainement votre meilleur choix. Il fonctionne avec une application installée sur votre téléphone qui vous alerte et vous informe de la position du chat ou du chien, une fois que ce dernier franchit un certain périmètre. Les modèles de collier GPS les plus modernes, à découvrir sur ce site, disposent d’autres fonctionnalités, comme la clôture virtuelle, le suivi de l’état de santé de l’animal, etc.

Le collier avec clochette

Les colliers avec clochette constituent une autre solution qui aide à veiller sur votre chat ou chien. Le son de la clochette permet de le repérer facilement. Notez que le collier peut porter vos coordonnées telles que votre nom et numéro de téléphone. Ainsi, vous pouvez être contacté par la personne qui retrouve l’animal.

collier gps chat

La puce et le tatouage

En France, il est obligatoire de faire poser une puce électronique à son chien ou chat pour l’identifier. Dès 1999, la loi impose que tout chien ayant plus de 4 mois porte une puce. Puis, en 2012, cette obligation a été révisée, pour ne s’appliquer qu’aux chats ayant plus de 7 mois.

La puce électronique pour animaux de compagnie est un petit cylindre en forme de gélule, dont la pose sous la peau de l’animal peut hélas être quelque peu douloureuse. Son injection relève uniquement de la compétence d’un vétérinaire.

Ce dernier est également habilité à lire la puce à l’aide d’un lecteur spécialement conçu à cet effet. C’est au moment de le lire que le transpondeur (la puce) est activé par le lecteur, afin qu’il délivre son code. Par conséquent, la puce ne présente aucun risque pour l’animal qui le porte. En général, les propriétaires choisissent de l’implanter derrière l’oreille gauche de l’animal.

Il n’y a pas de doute sur l’efficacité de la puce électronique. Grâce à elle, des animaux continuent d’être retrouvés. Il faut savoir qu’elle est unique pour chaque chien et chat. Des mesures sont prises pour qu’elle ne soit pas retirée facilement ou falsifiée.

Pour ce qui est du tatouage, c’est une solution d’identification aussi efficace que la puce. Sur une patte ou une oreille, il permet de distinguer les animaux errants de ceux domestiques. Il vous suffira de faire inscrire trois lettres et trois chiffres sur l’intérieur de l’oreille ou de la patte de votre animal, et vous pouvez le retrouver facilement. Le tatouage a l’avantage d’être visible, contrairement à la puce qui nécessite un scanner pour être lue.

Malgré sa domestication, le chat reste un prédateur. Ce trait de comportement le pousse à faire régulièrement des fugues. Voici quelques conseils pour vous aider à protéger un chat qui a l’habitude de fuguer. Vous pouvez notamment souscrire une assurance pour animaux, l’identifier ou envisager de le faire stériliser ou castrer.

Souscrivez une assurance santé pour animaux pour protéger votre chat des fugues

Cela va peut-être vous surprendre. Si votre chat a l’habitude de fuir régulièrement votre foyer, il vaut mieux souscrire une assurance santé pour animaux de compagnie étant donné que les chats fugueurs sont exposés aux maladies et aux blessures. Souvent, la fugue (dans le cas des mâles) est motivée par le besoin de protéger son territoire. Il arrive alors fréquemment que votre matou se batte avec d’autres mâles.

Néanmoins, il faut souligner que lorsque vous souscrivez une assurance santé pour animaux, le profil de votre chat entre en compte. S’il s’agit d’un animal qui a déjà été identifié comme étant fugueur, la compagnie peut vous faire payer plus ou même refuser de signer un contrat.

En se fiant à ce qui se fait dans les compagnies d’assurance, on peut classer les assurances pour chat en deux catégories :

  • les assurances low cost,
  • les assurances premium.

Les premières sont assez basiques et prennent en charge uniquement les frais de consultation chez le vétérinaire. Les traitements contre les parasites et les vaccins ne sont pas pris en compte.

Les assurances premium pour chats prennent en charge la plupart des soins comme les vaccins et les traitements antiparasitaires.

Utilisez une méthode d’identification efficace pour votre chat

Si votre chat a l’habitude de fuguer, votre premier réflexe doit être qu’il puisse être correctement identifié s’il est retrouvé par une tierce personne. Assurez-vous que votre chat possède au moins l’un des systèmes d’identification suivants :

  • un collier avec vos coordonnées : il s’agit généralement d’un accessoire ou d’un bijou où vous pouvez laisser votre adresse et votre numéro de téléphone,
  • une puce électronique (avec un traceur GPS) : c’est l’une des méthodes les plus utilisées par les maîtres. Certains modèles sont capables d’envoyer des alertes si votre animal quitte le périmètre que vous avez préalablement établi.

Ces options sont absolument nécessaires pour assurer la sécurité de votre animal de compagnie en cas de fugue. Nous vous recommandons de les utiliser simultanément si vous le pouvez. En effet, les colliers peuvent se casser, et les données contenues dans les micropuces peuvent ne pas être à jour.

Castrez ou stérilisez votre chat

Il s’agit d’une décision radicale, mais nécessaire. S’il s’agit d’une femelle, cela peut éviter les grossesses et dans le cas d’un mâle cela peut aussi éviter l’envie de se battre avec les autres mâles du quartier. En enlevant l’envie de conquête et de reproduction, votre chat aura moins de raisons de s’aventurer à l’extérieur de votre habitation. La stérilisation du chat domestique est une méthode fortement conseillée par les vétérinaires. Il s’agit d’ailleurs d’une mesure sanitaire qui est obligatoire dans certains pays comme en Belgique.

stimuler chat par le jeu

Achetez un jouet à votre chat pour éviter qu’il ne s’ennuie

Les chats sont des animaux qui adorent le jeu et la chasse. S’ils s’ennuient chez vous, ils risquent d’aller chercher une source de distraction au-dehors. Vous pouvez acheter une balle, des poissons en caoutchouc ou une ficelle pour le distraire. Pensez à le stimuler et à s’occuper de lui pour qu’il ait envie de rester à la maison.

Installez une clôture anti-fugue pour chat

Si vous habitez dans une maison avec jardin et que vous voulez que votre matou puisse se promener sans fuguer, il faut installer une clôture anti-fugue. Il s’agit d’un dispositif de prévention assez simple qui est vendu sous forme de kit. Celui-ci comprend les éléments suivants :

  • un émetteur,
  • un collier avec récepteur intégré,
  • une centaine de mètres de fils qui servent d’antenne,
  • des fanions,
  • des connecteurs.

Le principe est assez simple. Posez l’émetteur sur une clôture puis creusez des tranchées qui délimitent la zone de confinement du chat. La tranchée doit être légèrement profonde (entre 5 et 6 cm). Déroulez ensuite le fil dans la tranchée. Lorsque votre chat s’approchera de la limite, le collier émettra une alarme sonore suivant d’une stimulation. Cela est souvent efficace pour lui faire rebrousser chemin.

Pour l’aider à reconnaître la limite de la zone de confinement, plantez les fanions tout le long de la ligne de démarcation.

Créez un environnement propice au chat

Aménagez un coin spécialement pour votre chat. La tendance actuelle est au catio. Il s’agit en fait d’un patio pour chat. C’est un espace en plein air qui permet au chat de se dégourdir.

Vous pouvez également utiliser un diffuseur de phéromones pour réduire le stress de l’animal.

Un chien bien éduqué est un chien heureux. L’animal peut participer à la vie de famille et vous accompagner dans toutes vos activités, sans déranger les personnes aux alentours. Pour être certain d’élever correctement votre chien, plusieurs solutions sont à votre disposition. Une formation canine peut être nécessaire pour maitriser l’ensemble des gestes et attitudes adéquats.

Suivez une formation en ligne en éducation canine

Il est possible de trouver les informations nécessaires à l’éducation de votre chien en consultant des sites spécialisés.

Vous y trouverez de nombreux conseils pour dresser votre animal de compagnie. Certaines plateformes proposent également des formations pour les propriétaires de chien.

Il ne s’agit pas d’en faire des dresseurs professionnels, mais plutôt de les accompagner à travers des astuces et recommandations. Ces derniers sont dispensés à travers des tutoriels.

Comme vous pouvez le voir en cliquant ici, les cours d’éducation canine se font par le biais de vidéos explicatives.

La plupart des conseils touchent à tout ce qui a trait au monde du chien : santé, races, alimentation, comportement, accessoires indispensables, etc.

Éducation canine : quels sont les bons réflexes à avoir ?

L’éducation du chien demande un certain nombre de dispositions.

Vous devez être patient et bienveillant avec lui tout en sachant faire preuve de fermeté. Voici quelques conseils à suivre si vous voulez bien éduquer votre animal de compagnie.

1. Récompensez votre chien avec des friandises

La récompense fait partie intégrante du processus de dressage d’un chien.

La meilleure des manières de le faire est de lui offrir des friandises spécialement destinées aux chiens.

Au cours de la période de dressage, vous ne devez pas leur donner les friandises n’importe comment. Elles doivent être utilisées pour :

  • récompenser un bon comportement,
  • ou même pour inciter le chien à accomplir une action souhaitée.

Bien sûr, il ne faut pas toujours compter sur les friandises pour que votre chien fasse ce que vous voulez.

Toutefois, elles peuvent être un outil essentiel pour développer et encourager un bon comportement.

dressage de chien

2. Soyez patient et précis avec votre animal

Lorsque vous donnez un ordre simple à votre chien, laissez lui quelques secondes pour réagir.

Parfois, les animaux ont juste besoin d’une minute pour assembler les pièces du puzzle. Que votre chien soit têtu ou qu’il essaie simplement de comprendre ce que vous lui demandez, une brève pause après les ordres fera des merveilles pour le dressage.

Répéter rapidement l’ordre risque de le perturber davantage.

Au lieu de répéter plusieurs fois « assis » et de devenir de plus en plus frustré dans votre ton, dites le une fois et comptez jusqu’à cinq dans votre tête. S’il n’a pas réagi, essayez à nouveau.

3. Commencez à dresser votre chiot dès son plus jeune âge

Lorsque vous adoptez votre nouveau chien, vous ne devez pas attendre trop longtemps avant de commencer à le dresser.

Plus vous attendez et plus il sera difficile de l’éduquer. Bien que les chiots aient une courte capacité d’attention, ils peuvent généralement apprendre certains ordres dès les premières semaines de leur vie.

Commencez donc par étape, avec des ordres simples. Vous aurez amplement le temps de lui enseigner des actions plus complexes lorsqu’il grandira.

de -

La mise en place et l’aménagement d’un aquarium d’eau de mer nécessitent une bonne planification. De nombreuses espèces peuvent également avoir des exigences de compatibilité particulières qui doivent être prises en compte lors du processus de stockage. Quelles sont les étapes nécessaires à la mise en place et au remplissage d’un aquarium marin ?

Choisissez bien l’aquarium qui accueillera vos poissons

La première étape de la mise en place de votre aquarium d’eau de mer est certainement le choix du bac. Pour les débutants en la matière, il est recommandé d’utiliser des réservoirs d’au moins 150 litres. Des plateformes comme Bao Aquarium mettent à votre disposition un large choix d’aquariums pour eau douce et eau de mer.

L’eau de mer subit des changements chimiques et physiques constants, et il faut un peu de temps et d’expérience pour apprendre à les gérer. Les réservoirs les plus modernes sont entièrement réalisés en verre de cristal, mais il existe également des réservoirs en verre ou en plastique. Il est important que les parties métalliques n’entrent pas en contact avec l’eau, car elles pourraient rouiller et libérer des substances nocives pour les poissons.

Installez un puisard pour un fonctionnement optimal de votre aquarium

Le puisard est un réservoir de drainage placé sous l’aquarium. Sa taille doit être proportionnelle à la taille du réservoir. Le puisard contient un certain nombre d’éléments qui sont essentiels pour maintenir les conditions chimiques de l’aquarium. Il est donc nécessaire que ce réservoir soit bien positionné sous l’aquarium et contienne au moins 20 à 30 cm d’eau. Cela permettra que les pompes et les filtres fonctionnent correctement.

aquarium à l'eau de mer

Créez un environnement plus vrai que nature pour vos poissons

Lors de la mise en place d’un aquarium d’eau de mer, il est essentiel de reproduire un environnement similaire au milieu naturel. C’est pourquoi vous ne pourrez pas vous passer de sable, de gravier, de branches et de pierres pour votre aquarium. Le sable de corail est très coûteux étant donné qu’il provient directement des milieux tropicaux, mais il est excellent pour reproduire l’écosystème corallien et stabiliser le pH de l’aquarium. Par ailleurs, le gravier est également un bon matériel à déposer au fond de votre aquarium : il favorise le développement d’une flore bactérienne et stabilise le niveau de pH.

Il est indispensable de mettre des pierres prélevées sur des récifs coralliens. Ces roches sont de véritables filtres biologiques pour l’aquarium grâce aux bactéries et micro-organismes qui s’installent dans leurs recoins. Ces bactéries empêchent le nitrate de s’accumuler. En outre, tout comme les coquillages, ces roches peuvent constituer d’excellents logements pour vos poissons ou vos petits crustacés. Vous ne devez pas empiler les roches, disposez-les plutôt de manière à ce que les courants puissent traverser tout l’aquarium et favoriser l’aération et le nettoyage. Lors de la mise en place d’un aquarium d’eau de mer, le choix de la végétation joue également un rôle essentiel. Vous pouvez ainsi mettre des algues bleues, brunes ou vertes.

Remplissez votre aquarium

Remplissez l’aquarium avec de l’eau qui a idéalement été traitée, ajoutez ensuite du sel. Utilisez un hydromètre pour surveiller et augmenter la salinité jusqu’au niveau souhaité. Ensuite, installez le chauffage de l’aquarium et réglez à la température souhaitée. Laissez le système fonctionner pendant quelques jours pour assurer une température constante de l’eau et le bon fonctionnement de tous les équipements.

Vous êtes le propriétaire d’un animal de compagnie : un chien, un chat ou autre ? Il a l’habitude de partir clandestinement ou a tendance à fuguer ? Le collier de repérage GPS est l’équipement dont vous avez besoin. Oui, on utilise essentiellement le GPS pour guider des véhicules et se repérer pendant les randonnées. Toutefois, le GPS d’aujourd’hui possède une fonction de repérage animalier. Plus de détails sur le collier GPS dans notre article !

Un collier GPS pour chien : c’est quoi exactement ?

Vous souhaitez suivre votre animal à la trace ? Vous ne voulez pas perdre votre compagnon à quatre pattes ? Le collier GPS, à l’instar de ce que vous trouverez chez Colliergpschien.net, est alors l’équipement qu’il faut pour votre animal. Techniquement, ce dispositif reste à son cou tout le temps, exactement comme un collier pour chien ou pour chat. À la différence d’un accessoire classique, il est équipé d’un GPS. Grâce aux signaux radio des satellites, vous pourrez facilement localiser votre animal et le suivre dans tous ses déplacements.

Quelles sont les caractéristiques d’un collier GPS pour chien ?

Le collier GPS est un dispositif équipé d’un système de localisation. Ce dernier fonctionne :

  • soit par réseau GSM,
  • soit par signal radio.

Dans le cas d’un collier GPS qui utilise le réseau GSM de votre smartphone ou de votre tablette, vous aurez la possibilité de savoir où se trouve votre chien ou votre chat à l’instant T. Vous pourrez même visualiser la carte de ses déplacements sur Internet.

Pour équiper votre chien ou votre chat d’un collier GPS, un modèle classique convient parfaitement. C’est au niveau du traceur GPS qu’il faudra être attentif. D’abord, veillez à ce que celui-ci ne soit pas trop lourd. Un traceur qui pèse entre 25 g et 35 g suffit amplement, que ce soit pour un chien ou pour un chat. Un traceur de poids raisonnable ne gênera pas votre animal. En tout, la taille et le poids du dispositif doivent être adaptés à ceux de votre animal.

collier GPS chien

Collier GPS : quid du fonctionnement ?

Un collier GPS fonctionne généralement via une carte SIM. Plus concrètement, une carte SIM est fournie avec le boîtier du traceur GPS lors de l’achat. Pour être opérationnel et utiliser le GPS à partir de votre smartphone, il suffit de télécharger gratuitement une application mobile.

Le collier propose aussi d’autres fonctionnalités. En cas de fugue, vous n’aurez donc aucun mal à déterminer la localisation de votre animal. Aussi, une mise à jour régulière de la localisation de votre animal est effectuée via votre smartphone. Toutes les 5 à 10 secondes, vous aurez une localisation rapide et précise. Bien entendu, le résultat varie selon le modèle.

Quels sont les réels atouts de cet accessoire canin ?

Si vous craignez de perdre votre animal, le collier GPS est un moyen sûr et abordable de vous rassurer. En outre, la batterie de ce dispositif est relativement autonome. Concrètement, il est autonome durant 24 h. Pour les modèles les plus sophistiqués, vous bénéficiez d’une autonomie allant de 2 jours à 5 jours.

Autre point important : cet appareil fournit de nombreuses données concernant votre animal. Vous saurez par exemple le nombre de pas effectués par jour ainsi que les activités physiques réalisées.

de -

Amoureux de chevaux et autodidacte, vous cherchez des informations sur la méthode pour mettre et retirer un filet au cheval ? La mise en place du filet est l’un des exercices qui déroutent le plus les débutants en équitation. Certes, il est important de le réussir, car le filet permet de bien diriger sa monture. Mais, mettre ou enlever un filet n’est pas forcément une source de stress comme nous allons le voir dans la suite.

Comment mettre un filet au cheval ?

Une règle importante à connaître avant d’entamer cet exercice est que le filet doit toujours correspondre à l’animal et être bien réglé. Vous devez donc commencer par choisir le bon équipement si cette tâche vous incombe, sinon demander au centre à avoir le bon filet pour votre monture. Si vous devez choisir l’équipement vous-même, vous trouverez des filets pour chevaux sur Horse Academy Shop, accompagnés de conseils pour bien faire votre sélection.

En effet, le filet est le principal moyen de communication entre le cavalier et la monture. Il l’aide à diriger les mouvements et les allures de l’animal grâce aux rênes. Le filet exerce des pressions diverses sur plusieurs parties de la tête du cheval. Ainsi, s’il est mal choisi (trop grand ou trop petit par exemple) et/ou mal réglé, l’animal ressent un inconfort qu’il ne manque pas de manifester pendant la promenade.

cheval filet

À présent que vous avez la règle bien ancrée dans votre tête, voici les différentes étapes de mise en place d’un filet.

  1. Se mettre du côté gauche de l’animal : utile pour bien accomplir les mouvements nécessaires, si vous êtes droitier.
  2. Défaire le licol et le mettre en collier autour de l’encolure : le licol aide à maintenir l’animal en place.
  3. Passer les rênes par-dessus l’encolure : il faut s’assurer que les rênes ne se croisent pas.
  4. Passer l’épaule gauche sous la tête de l’animal : la main gauche doit être en mesure de toucher la tête de l’animal.
  5. Attraper le filet au niveau de la têtière avec la main gauche et au niveau des montants avec la main droite : bien séparer les deux côtés qui composent le filet. La têtière doit être en haut et les lanières doivent être pendantes sous la gorge. Présenter ensuite le mors à l’animal.
  6. Mettre le pouce au niveau de la commissure des lèvres et appuyer sur la langue : le but est de forcer l’animal à ouvrir la bouche. Pour se faciliter la tâche, il est recommandé de faire en sorte que l’animal baisse légèrement la tête.
  7. Passer le mors dans la bouche.
  8. Passer la têtière au-dessus des oreilles.
  9. Passer les montants de la muserole sous celles du filet : bien accrocher la muserole. Il faut pouvoir passer un doigt entre la muserole et le chanfrein (de cette manière, l’équipement ne sera pas trop serré).
  10. Attacher la sous-gorge : vérifier si on peut passer une main entre la gorge et la sous-gorge pour que le cheval ne s’étouffe pas.
  11. Vérifier les passants.

Comment enlever le filet du cheval ?

Une fois la promenade terminée, il est temps de retirer les équipements, notamment la selle et le filet. Concernant ce dernier, il vous suffit de suivre les étapes suivantes.

  1. Décrocher la sous-gorge et la muserole.
  2. Attraper les rênes et les poser sur la têtière.
  3. Faire glisser délicatement le filet.
  4. S’assurer que l’animal recrache le mors tout doucement.
  5. Passer le licol au cheval.

Désormais, vous savez exactement ce qu’il faut faire pour passer le filet et le retirer. Avec un peu de pratique, vous pourrez le faire les yeux fermés.

de -

Un chien de garde a la responsabilité d’assurer la protection de votre maison ou les locaux de votre entreprise ainsi que des personnes qui s’y trouvent. Pour réussir cette mission votre chien doit suivre une formation adaptée suivant des techniques strictes.
Il n’a pas besoin de développer de l’agressivité. Il doit plutôt apprendre à assurer la garde et à aboyer pour signaler toute présence étrangère. Ce sont là les éléments de base pour un dressage de chien de garde. Vous désirez en savoir plus sur cette question ? Focus !

La préparation pour le dressage du chien de garde

Certaines nourritures comme la croquette hypoallergénique chien peuvent donner du tonus à votre molosse. La bonne alimentation participe en effet au bon dressage. Pour autant, d’autres éléments sont à prendre en compte.

Choisir la bonne race de chien

Pour démarrer un dressage de chien de garde, il faut s’assurer qu’il est de la bonne race. En effet, certaines races de chiens sont particulièrement douées pour la garde. Il s’agit notamment des chiens de la race des earlins, chow – chows, bergers allemands, doberman etc.
Il est possible de dresser des chiens de garde n’appartenant à aucune de ces races. Dans ce cas, il faut apprendre à déceler chez ces animaux des caractéristiques habituelles de chien de garde.

Connaître la particularité des chiens de garde

Le bon chien gardien n’est pas celui qui agresse ou qui est apeuré face au danger. Il obéit plutôt aux ordres de son maître et défend son territoire. Il développe sa confiance en lui et apprend à vite flairer les nouvelles connaissances. À ces caractères, peuvent s’ajouter la loyauté et l’affirmation de soi.

Rendre son chien de garde social

En accoutumant votre chien à son environnement habituel, il se détend davantage. Il présente ainsi des prédispositions à se laisser dresser pour devenir un bon gardien. Vous pouvez permettre donc à votre chien d’aller au contact des autres pendant ses 12 premières semaines. Passé cet âge, il peut développer des attitudes plus méfiantes.

Être certain que le chien est réceptif aux ordres

Un chien en préparation au gardiennage doit être réceptif aux ordres élémentaires : Debout ! Ici ! Ne bouge pas ! etc. En apprenant ainsi à obéir aux ordres, il lui est facile plus tard d’apprendre les techniques d’aboiement et de garde.
L’apprentissage au chien de l’aboiement d’avertissement
Cet enseignement doit se faire par étapes successives.

Faire le choix d’un signal

Le signal constitue le détonateur par lequel votre chien vous avertit d’une intrusion. Après le choix du signal, faites-le répéter à votre chien après chaque ordre d’aboiement. En l’utilisant constamment pour apprendre à votre chien à aboyer, il finit par s’y habituer.

S’appliquer à donner des ordres au chien

L’aboiement est naturel à tous les chiens. Votre chien peut donc se mettre à aboyer dès qu’il remarque une présence peu familière. L’exercice doit donc consister à le faire aboyer uniquement sur vos ordres. Apprenez donc à votre chien de garde à aboyer uniquement dans les mêmes circonstances et en différents lieux.

Donner des injonctions précises au chien

Pour que votre chien vous obéisse réellement, vous devez par moments insister sur les ordres que vous lui donnez. Exigez l’exécution de ceux-ci en fixant bien votre animal dans les yeux.
Le signal doit constituer le déclic pour que le chien comprenne ce que vous attendez de lui. Pour le motiver, donnez-lui une gratification à chaque fois qu’il réussit un exercice. Offrez-lui par exemple une croquette hypoallergénique chien.

Faire des simulations

En créant de scénarios imaginaires, vous mesurez si votre toutou gardien assimile réellement ses leçons. Vous pouvez choisir certains moments de la journée comme la tombée de la nuit pour lui lancer le signal. Si votre chien de garde est vraiment attentif, il doit réagir. Ainsi, vous êtes certain que l’animal s’habitue aussi bien aux situations de jour que de nuit.

L’apprentissage du silence au chien de garde

Face à certaines situations, il est important que votre chien de garde apprenne à se muer en silence. Pour lui inculquer cette notion, vous devez une fois encore faire preuve de patience. Aussi vous devez être pédagogique et procéder par étapes.

Ordonner à votre chien d’arrêter d’aboyer

Votre chien de garde peut à présent aboyer à votre signal et sous vos ordres. Il doit pouvoir également arrêter si vous le lui demandez. En apprenant ainsi à votre chien à aboyer et à se taire, vous en faites un chien idéalement dressé. Comment donc taire le courroux de votre chien qui aboie ? Vous pouvez toujours utiliser le même signal servant à déclencher l’aboiement ou en créer un autre.

Donner des ordres alternatifs à votre chien

Pour développer chez votre chien sa capacité à obéir à vos ordres, vous devez lui crier au cours des entraînements des ordres d’aboiement et de silence. Il est ainsi à même d’interpréter et de comprendre vos intentions.
Ne vous emportez surtout pas lorsque votre chien ne répond pas systématiquement à votre appel au silence et continue d’aboyer. Continuez à réclamer le silence avec patience. Il finira par vous obéir. Alors, n’oubliez surtout pas une fois encore sa récompense : croquette hypoallergénique chien.
En somme, le dressage d’un chien de garde nécessite beaucoup d’entraînement et de répétitions. Pour avoir l’effet escompté, vous devez procéder par étapes en lui apprenant à être réceptif à vos ordres.

de -

Tout propriétaire de chien souhaite que son animal soit heureux, en bonne santé et bien nourri. Évidemment, cela implique de lui fournir la meilleure alimentation possible pour répondre à ses besoins nutritionnels. Nous abordons dans cet article l’essentiel à savoir sur les croquettes naturelles pour chien et leurs avantages.

Quelle est l’importance d’une alimentation naturelle ou bio pour votre animal de compagnie ?

En ce qui concerne les aliments pour animaux de compagnie, le terme « naturel » désigne les ingrédients, qu’il s’agisse de dérivés de plantes, d’animaux, de micro-organismes ou de minéraux auxquels rien n’a été ajouté et qui n’ont subi aucun traitement physique. Ce traitement physique permet de les rendre aptes à la production des croquettes naturelles pour chien par exemple et de maintenir leur composition naturelle.

De nombreux aliments à base d’ingrédients naturels excluent également les conservateurs et les colorants artificiels. Ils sont sains et apportent tous les bienfaits nutritionnels dont votre chien a besoin.

Que doivent contenir les aliments naturels pour chien ?

Les aliments naturels pour chien se présentent sous de nombreuses formes, ce qui peut prêter à confusion. Vous pouvez, si vous êtes un habitué, prêter une attention particulière aux croquettes sans céréales ou aux croquettes hypoallergéniques.

Les éléments à prendre en compte lors du choix des croquettes pour votre chien sont :

  • le taux de protéines ;
  • l’équilibre ;
  • la composition ;
  • les vitamines et minéraux ;
  • le goût.

Quels sont les avantages des croquettes naturelles pour chien ?

Une alimentation naturelle saine pour chien fournit une nutrition essentielle à votre animal à toutes les étapes de sa vie. Une bonne alimentation peut aider votre animal à se sentir mieux que jamais.

Pour ce qui est des avantages d’une alimentation saine, celle-ci peut inclure des ingrédients favorisant :

  • un pelage plus brillant ;
  • une peau mieux nourrie ;
  • un bon niveau d’énergie ;
  • un soutien du système immunitaire ;
  • un système digestif sain ;
  • un contrôle naturel du poids ;
  • une qualité de vie et une longévité ;
  • une meilleure santé générale et une immunité plus forte ;
  • moins de troubles digestifs ;
  • une réduction des affections cutanées et des allergies.

De quoi sont composées les croquettes naturelles pour chien ?

Les croquettes naturelles pour chien sont composées de divers ingrédients. Il s’agit de :

  • protéines animales comme la dinde, l’agneau, le canard et le poisson ;
  • féculents comme la pomme de terre ;
  • légumes comme les tomates, les carottes et les pois ;
  • herbes comme la chicorée et le romarin ;
  • extraits comme le yucca et la canneberge ;
  • algues marines ;
  • etc.

Comment passer à des croquettes naturelles avec votre chien ?

Chaque chien est différent et apprécie des aliments différents. En tant que parent responsable, il est important d’être patient avec lui lorsque vous changez son régime alimentaire pour un nouveau type de croquettes pour chien.

De plus, pour les chiens, tout changement de régime doit être progressif afin d’éviter les troubles digestifs. Commencez par ajouter petit à petit une petite portion de vos croquettes naturelles choisies à l’alimentation existante de votre chien, puis remplacez progressivement une plus grande partie de ses repas quotidiens par le nouvel aliment, idéalement sur une période de 7 jours, jusqu’à ce qu’il soit heureux de manger un repas complet d’aliments naturels. Et, bien sûr, vous pouvez toujours contacter le vétérinaire si vous avez besoin d’aide ou de conseils à ce sujet.

de -
Les accessoires indispensables pour votre chat

L’arrivée d’un chat dans le foyer est une source inégalée de bonheur. Ces petites boules de poils sont un anti-stress et anti-dépresseur par excellence, notamment dû à leur ronronnement très reposant et à leurs nombreux câlins.

On a toujours tendance à vouloir les gâter tellement ils nous procurent de plaisir.

Le choix de sa gamelle ou de son distributeur de croquettes est primordial pour sa bonne santé. Sa gamelle doit être pleine de croquettes tout au long de la journée afin d’éviter une source de stress. Ce n’est pas pour autant qu’il va tout déglutiner en une seule fois, les chats aiment grignoter de nombreuses fois tout au long de la journée.

La gamelle orthopédique pour chat surélevée

Vous avez déjà sûrement observé votre chat manger son repas et le vomir immédiatement. En l’absence d’un problème médical sous-jacent, ces bols spéciaux réduisent la fréquence des vomissements après les repas.

Le bol repose sur une pente pour que la nourriture du chat tombe vers lui. Il aura un accès plus facile à son repas, réduira les tensions de ses articulations au niveau du cou, de l’arthrite ou du dos.

Il aide également à la digestion car il ouvre leur flux d’air en adoptant une meilleure posture. Les gamelles orthopédiques pour chats sont amovibles et faciles à laver. Ainsi, votre animal pourra toujours avoir de l’eau propre et un repas sain.

Découvrez de nombreux modèles de gamelles surélevées et de gamelles anti glouton sur https://animallovers.fr/

Un chat qui qui mange dans un bol au sol, est plus susceptible d’avoir de la nourriture retenue dans son œsophage au lieu de se déplacer jusqu’à l’estomac. L’utilisation d’un bol surélevé est destinée à aider les aliments à descendre, en utilisant la gravité, de la bouche à l’œsophage et à l’estomac.

Le confort du chat

Mais la bonne santé de votre chat passe aussi par son confort au sein de votre foyer. Il aura besoin d’avoir son endroit à lui pour se reposer. Bien que celui-ci n’hésitera pas à vous rejoindre dans votre canapé, il préfèrera à certains moments, un coussin douillet pour ses longues siestes.

Nous vous proposons de découvrir le coussin apaisant et ses vertus contre l’anxiété. Conçu pour  imiter la sensation de chaleur et de sécurité qu’un chaton ressent lorsqu’il dort avec ses frères et sœurs, avec des rebords surélevés, il offre un soutien de la tête et du cou de votre chat qui s’y sentira en sécurité.

Sa fourrure douce et non toxique ravira votre chat qui pourra la pétrir, la pétrir et encore la pétrir…

Le coussin apaisant pour chien et chat Pleasant® est disponible en plusieurs tailles aussi bien pour un chaton que pour un chien. Si vous avez un chien et un chat, je vous conseille d’en acheter plusieurs au risque de les voir se le disputer.

Ce lit ultra doux et confortable permet aux animaux de se détendre et soulager leurs douleurs corporelles, douleurs articulaires, arthrite… Ils profiteront d’un sommeil chaud et réparateur en hiver.

Il est possible de laver le coussin à la machine à une température maximum de 30° et un essorage de 600 tr/min.

Trouver la meilleure alimentation pour votre chien garantit son bien-être et sa croissance. En effet, le chien est un omnivore tout comme l’homme et peut donc presque tout manger, digérer et assimiler. Il existe ainsi différents modes d’alimentation au quotidien pour le chien. Les plus connus sont les croquettes et le régime BARF. Chacun de ces modes d’alimentation présente des avantages et des limites et prend en compte différentes modalités concernant le chien à nourrir. Pour vous aider à bien choisir, voici plus de détail sur chacune de ces manières de nourrir le meilleur ami de l’Homme.

L’alimentation du chien avec des croquettes

Les croquettes font partie intégrante de l’alimentation de la plupart des chiens aujourd’hui. Toutefois, il faut en choisir de la bonne marque afin de garantir la sécurité alimentaire de votre chien. Orientez-vous donc vers des enseignes alimentaires de renom si vous cherchez des croquettes Premium pour chien.

Les croquettes sont fabriquées grâce à un processus industriel de cuisson-extrusion qui ne cesse de s’améliorer depuis plusieurs années. Ce sont des aliments déshydratés, mais complets et équilibrés, capables de répondre aux besoins nutritionnels des chiens. De même, ces aliments sont parfois adaptés pour prendre en charge un certain nombre de pathologies comme : l’insuffisance rénale, les maladies intestinales inflammatoires ou l’arthrose.

En dehors de ces particularités, les croquettes sont connues pour être des aliments équilibrés et très pratiques pour assurer une alimentation sécurisée de votre chien. Cependant, il faut souligner qu’il s’agit d’une alimentation industrielle, il faut donc être attentif à ce qu’elles contiennent. De même, un mauvais choix de marque ou de gamme du produit peut soulever des questions de qualité nutritionnelle.

Le régime BARF

Très peu connue il y a quelques années, l’alimentation BARF (Biologically Appropriate Raw Food), encore appelée régime cru et biologiquement approprié, est très prisée par plusieurs maitres aujourd’hui. Ce régime consiste à nourrir son chien avec divers aliments non altérés par la cuisson. L’objectif de ce mode d’alimentation étant de se rapprocher du régime alimentaire des canidés sauvages qui se nourrissaient uniquement des proies qu’ils tuaient.

Le régime BARF est encore gardé secret par certains professionnels, car il commence à menacer le marché des croquettes. En effet, les vétérinaires mettent en avant les risques de contamination microbienne des aliments crus. Ils avancent également les bienfaits de la cuisson, notamment en matière de digestibilité des nutriments.

Alimentation pour chien, choisir entre croquettes et régime BARF

Il est ainsi conseillé de donner à votre chien des aliments qu’il aurait pu trouver dans la nature, ce qui lui permettra d’avoir un excellent transit intestinal et des selles moins volumineuses. Vous pouvez vous inspirer des conseils sur l’alimentation disponibles sur certains sites pour mieux nourrir votre chien.

Préparer un plat BARF

Pour la préparation d’un plat BARF, vous pouvez vous en occuper tout seul. Il suffit de mélanger les chairs d’animaux, les os et les légumes dans un récipient. Faites le choix d’aliments crus conformément aux besoins nutritionnels de votre chien. Assurez-vous ensuite qu’il aime ce que vous lui servez avant de continuer à adopter ce mode d’alimentation.

Cependant, ce régime se caractérise par des risques de carence, des problèmes de stockage et des coûts importants. Ne l’envisagez que si vous êtes un fin connaisseur et en avez les moyens. Autrement, faites appel à des spécialistes.

Si vous ne savez pas quel choix faire entre les croquettes et l’alimentation BARF, laissez votre chien faire le choix à votre place. Il suffit de le nourrir avec chaque mode d’alimentation sur la même période pour ensuite vous décider selon ce qu’il préfère.

de -

Vous recherchez le compagnon de jeu idéal à offrir à votre enfant ? Et si vous optiez pour une peluche toute mignonne à l’effigie d’un hamster ? Les enfants adorent généralement les rongeurs, mais il n’est pas toujours possible d’en avoir un à la maison. Un animal en peluche pourrait donc être une alternative drôle et originale pour faire plaisir à votre enfant.

Pourquoi choisir une peluche hamster ?

Les animaux en peluche font partie des jouets les plus appréciés par les jeunes enfants. Pour changer des traditionnels ours ou chiens, offrir une peluche hamster peut être une bonne option.

La peluche hamster est plus originale

Les peluches sont d’excellents doudous pour les enfants. Elles permettent de les apaiser en cas de colère et de les réconforter en cas de chagrin. Ces objets les accompagnent et leur apprennent à développer leurs émotions et leurs sentiments.

Cependant, il est rare de voir un enfant avec un doudou qui ne représente pas un ours, un chien, ou éventuellement un lapin. Une peluche hamster est donc un objet plus original, que ce soit pour offrir à quelqu’un d’autre ou pour votre propre enfant. Si vous cherchez un cadeau sortant du commun, cliquez ici pour voir le site d’une boutique qui propose des doudous et des peluches d’hamster et d’une multitude d’autres animaux.

Un jouet éducatif

Dès leur plus jeune âge, les enfants cherchent à comprendre le monde qui les entoure et les jouets peuvent les aider dans cette tâche. La peluche hamster permettra à votre enfant de développer son imaginaire. Les cochons d’Inde et les hamsters plaisent particulièrement aux enfants et avoir un jouet représentant un de ces animaux l’aidera à développer son intelligence tactile et visuelle.

Il existe aujourd’hui des peluches interactives, capables de répéter des mots ou des phrases. Ce sont des objets très rigolos et originaux. Ils permettent à l’enfant d’avoir un petit compagnon lors des déplacements et d’explorer toute une dimension sensorielle.

peluche jouet enfant

Comment choisir la bonne peluche hamster ?

Pour trouver le modèle parfait de peluche hamster pour votre bout de chou, vous devez prendre en compte ses caractéristiques et son mode de fabrication. En effet, choir un objet de bonne qualité est essentiel pour la sécurité de votre enfant, mais aussi pour le conserver pendant longtemps.

La taille

Pour assurer la sécurité de l’enfant, la peluche ne doit être ni trop grande, ni trop petite. Pour faire le bon choix, il faut généralement se référer à l’âge de l’enfant. De 3 à 8 mois, il faudra donc préférer des modèles de petite taille qui accompagneront le bébé dans son sommeil. Les peluches géantes (plus de 50 cm de longueur) sont plus adaptées pour des enfants ayant plus de 3 ans.

La matière

Pour les bébés et les jeunes enfants, qui ont la peau fragile, il est préférable de choisir une peluche faite en composants hypoallergéniques comme le coton bio. Tournez-vous aussi vers des modèles pour lesquels le lavage en machine est possible. Cela vous facilitera lors de cette tâche nécessaire. Enfin, évitez au maximum les peluches réalisées en matières industrielles.

Les normes de sécurité

Une peluche doit être faite dans une matière non inflammable pour éviter tout risque. Vérifiez que le modèle choisi respecte les normes européennes CE ou NE. N’oubliez surtout pas de vérifier l’état de la garniture intérieure de la peluche. Si elle est remplie de billes, celles-ci doivent être diamètre inférieur à 3 mm pour limiter les risques d’étouffement.

de -

Dérivé des mots grecs « phythos » et « therapeuo » qui signifient « soigner avec les plantes », la phytothérapie fait partie des médecines dites alternatives ou complémentaires. Pratiquée depuis des milliers d’années pour soigner l’Homme, elle s’applique également chez les animaux comme le cheval. Découvrez les avantages de la phytothérapie pour les chevaux.

La phytothérapie : une alternative efficace

La phytothérapie est une alternative douce à la médecine allopathique basée sur les propriétés médicinales d’extraits naturels de plantes. Son efficacité est reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et elle est employée dans la fabrication de compléments alimentaires pour les chevaux, bénéfiques pour la santé de l’animal. La phytothérapie présente en effet moins d’effets secondaires qu’un traitement médicamenteux classique. Son principal avantage est qu’elle est tolérée sur le long terme par l’animal et permet de l’aider au quotidien contre des pathologies chroniques. Sur distrihorse33.com vous trouverez des produits de soins pour vos chevaux, particulièrement efficaces pour leur bien-être.

Quelques soins apportés par la phytothérapie chez les chevaux

On distingue de nombreuses plantes aux vertus intéressantes exploitées en phytothérapie pour soigner de nombreux maux chez les animaux en général. Cependant certains traitements typiques de phytothérapie s’avèrent particulièrement adaptés aux chevaux.

Les anti-inflammatoires naturels

La phytothérapie s’emploie principalement chez les chevaux dans les cas de douleurs locomotrices. Les pathologies articulaires sont en effet assez fréquentes chez l’animal et peuvent concerner les douleurs osseuses ou tendineuses. Pour l’amélioration du confort de l’animal, de nombreuses plantes s’emploient, en raison de leur efficacité.

On note à cet effet les plantes telles que le curcuma, la reine-des-prés et bien d’autres. Le curcuma est réputé riche en antioxydants et constitue un anti-inflammatoire naturel. La reine-des-prés, quant à elle, contient de l’acide acétylsalicylique et soulage les raideurs, courbatures ainsi que les fourbures chroniques chez le cheval.

phytothérapie cheval

L’emphysème, soulagé par les plantes

Une autre pathologie fréquente chez le cheval concerne les problèmes respiratoires. De nombreux propriétaires sont notamment à la recherche de traitements naturels de l’emphysème ou des toux d’irritation. Les plantes les plus utilisées pour ce cas sont le thym, l’eucalyptus, la guimauve. Elles ont permis l’élaboration de nombreux compléments alimentaires ou mélanges que l’animal doit inhaler grâce à un nébuliseur.

La phytothérapie, applicable pour la performance des chevaux de compétition

Qu’il s’agisse de chevaux de course, de CSO, de sport ou de loisir, la phytothérapie constitue une solution pour soutenir leur vitalité et leurs performances. Sans effets secondaires indésirables, les plantes apportent aux chevaux la croissance et une bonne condition des os ainsi que des tissus afin de mieux affronter les périodes de fortes sollicitations.

La racine d’harpagophytum par exemple, connue également sous le nom des griffes du diable est une plante qui apporte de nombreux bienfaits aux chevaux. Elle permet d’améliorer la souplesse, la mobilité ainsi que le confort articulaire de l’animal. Sous forme liquide ou en granulé, elle renforce l’animal pour les entraînements ou compétitions, mais également au lendemain d’épreuve. La phytothérapie chez le cheval, permet ainsi de le soulager de nombreuses pathologies chroniques comme les douleurs locomotrices et assure son bien-être. De plus, elle renforce l’animal et améliore sa performance pour les courses ou compétitions.

Les démangeaisons font partie des maux qui affectent le plus souvent le bien-être des chiens. Si de nombreuses personnes, dans le but d’y remédier, ont recours à des produits spécifiques, l’utilisation de shampoings s’avère aussi efficace pour soulager l’animal. Toutefois, il est important de faire attention au choix du shampoing à utiliser.

Les différents types de shampoings pour chien disponibles dans le commerce

Les shampoings pour chien qui sont vendus dans le commerce s’adaptent généralement à un type de poil en particulier (poil sec, long, court, etc.). Il existe aussi des produits naturels très efficaces conçus pour soulager les peaux sensibles ou pour traiter toutes sortes d’affections chez ces animaux de compagnie. C’est le cas des shampoings disponibles sur Noala.fr, un site qui propose une large gamme de produits destinés au bien-être des chiens.

Les shampoings humides et secs

Si vous souhaitez offrir une toilette de qualité à l’animal sans que celui-ci ne soit mouillé, le shampoing sec est l’idéal. Il s’utilise de manière occasionnelle, ainsi qu’en période hivernale. Ainsi, le chien ne reste pas mouillé durant plusieurs heures par temps froid.

Le shampoing humide est quant à lui idéal pour toiletter entièrement l’animal afin d’apaiser ses démangeaisons. Cependant, prenez le soin de bien le rincer.

Les shampoings spécifiques

Dans la catégorie des shampoings spécifiques, il existe des shampoings antiparasitaires dont le rôle est d’empêcher l’apparition de tiques ou de puces. Leur usage doit cependant se faire avec précaution. Pour les chiens ayant des problèmes de peau, les shampoings hypoallergéniques sont recommandés. Il existe enfin des shampoings traitants qui permettent de soigner le pelage de l’animal de compagnie.

Si ces différents types de shampoings peuvent être utilisés pour assurer l’entretien de la peau du chien, il est important de préciser qu’ils contiennent des ingrédients chimiques. Cela est susceptible d’affecter sur le long terme la santé de votre compagnon dont la peau résiste peu aux produits toxiques.

shampoing chien démangeaisons

Les shampoings naturels : la solution en cas de démangeaisons chez le chien

Si la plupart des shampoings que l’on trouve dans le commerce sont à base de produits chimiques, il existe aussi des produits bio conçus à partir d’éléments naturels. En plus d’être bénéfiques et sans danger pour la peau de l’animal, les shampoings naturels peuvent être utilisés en complément pour soulager des démangeaisons chez le chien. Si ce dernier présente une peau fragile ou d’autres affections, nous vous conseillons d’essayer un shampoing naturel. Notez qu’il est possible de fabriquer soi-même ce type de shampoing en utilisant un certain nombre d’ingrédients comme : le miel bio, la glycérine végétale bio, le vinaigre bio, l’eau distillée, l’huile essentielle et de coco, etc.

Fréquence d’utilisation d’un shampoing naturel pour votre animal

Nous vous déconseillons un usage trop régulier de vos shampoings. Le produit pourrait en effet altérer la couche de sébum qui lui sert naturellement de protection contre les agressions extérieures. Les vétérinaires suggèrent un écart d’un mois au moins entre deux bains. Cependant, vous pouvez aller au-delà en lavant votre chien seulement une fois en deux mois. En cas de démangeaisons, prenez le soin de lire les recommandations du fabricant concernant la fréquence d’utilisation.

Les avantages des shampoings naturels pour chien

Les shampoings naturels sont prisés, car ils sont très avantageux pour le chien. En premier lieu, ils renforcent la barrière cutanée de ce dernier en traitant les poils abîmés et l’épiderme fragile. En raison de ses ingrédients soigneusement choisis, le shampoing bio fait briller le pelage de l’animal. Il le protège également contre les allergies en général et apaise les problèmes de démangeaisons ou de chute de poils.

Avec ce type de produit de soin, vous êtes certain d’offrir à votre animal un shampoing sain, qui ne viendra pas abîmer davantage sa peau déjà fragilisée.

Quel type de shampoing pour chien privilégier ?

Pour les personnes désireuses de connaitre l’origine des produits et de favoriser les circuits courts, il existe des shampoings pour chien conçus en France. Si votre chien souffre de démangeaisons ou autres affections, vous pouvez commander un shampoing qui sera fabriqué spécialement pour l’animal. Les enseignes qui proposent ce type de prestations prennent en compte non seulement la race du chien, mais aussi son type de peau ainsi que sa taille. Vous devez savoir qu’aucun shampoing naturel n’est produit et conservé dans le temps. Le produit s’obtient donc généralement sur commande à passer au dernier moment.

de -

Certains chevaux ne cessent de trébucher ou de tituber en marchant. D’autres n’arrivent carrément pas à se lever ou tombent quand ils essaient de se tenir debout. Les causes de ces troubles de l’équilibre chez le cheval sont multiples. Il est fondamental de vite prendre en charge l’animal atteint avant que le mal ne devienne irrémédiable.

Consulter un vétérinaire équin spécialiste en locomotion

Le trouble de l’équilibre chez le cheval peut être dû à l’arthrose, l’ataxie ou encore la fourbure. Ce déséquilibre peut aussi être causé par une anomalie, par des lésions internes ou par les conditions de vie de l’animal. Pour résoudre le problème, il faut donc déceler la source du mal et opter pour une solution appropriée, d’où l’importance de consulter un vétérinaire équin.

À la base d’un examen préalable (IRM, scanner, scintigraphie osseuse, etc.), le vétérinaire équin pourra déterminer le traitement le plus adapté pour guérir le trouble de l’équilibre chez le cheval. Ce professionnel vous offrira dans son cabinet comme à votre domicile un suivi optimal pour garantir le parfait rétablissement de votre cheval.

Pour trouver un vétérinaire spécialisé dans la locomotion équine, vous pouvez visiter le site internet michaeldancot.com ou solliciter des recommandations auprès de vos proches. Les services proposés par le vétérinaire équin pour soulager les troubles de l’équilibre chez le cheval sont nombreux.

vétérinaire locomotion cheval

Médicamentation et injection

La prescription de médicament par le vétérinaire équin est la phase qui suit celle de l’examen. Les médicaments prescrits (habituellement destinés à la prise par voie orale) peuvent être administrés par le vétérinaire ou par le propriétaire de l’animal. En fonction de l’intensité ou de la cause du trouble, des injections sous contrôle échographique peuvent être réalisées, afin de cibler directement les articulations atteintes.

Balnéothérapie

La balnéothérapie consiste à soigner grâce à l’immersion totale ou partielle du corps dans un bain dont la température peut varier en fonction du résultat recherché. Cette thérapie fonctionne tout aussi bien sur les humains que sur les animaux. Pour les chevaux souffrant de troubles de l’équilibre, la balnéothérapie proposée uniquement par des vétérinaires spécifiques contribuera grandement à soulager le mal et améliorer l’efficacité des produits administrés.

Chirurgie

Si les troubles de l’équilibre chez votre cheval sont liés à des fractures, des malformations ou autres pathologies articulaires graves, le vétérinaire équin peut alors recourir à la chirurgie. Mais comme l’exige la déontologie de cette profession, la décision de l’intervention chirurgicale devra d’abord être soumise au propriétaire de l’animal et si possible à un vétérinaire référent.

Entretenir les capacités physiques de l’animal

Pour un cheval souffrant de trouble de l’équilibre, le repos lui permettra de mieux récupérer et d’accélérer l’efficacité des traitements suivis. Toutefois, il s’agit d’une solution qui a des limites, car un repos complet peut provoquer à la longue une atrophie et donc aggraver le mal.

Par conséquent, il est recommandé de ménager le cheval en lui faisant quand même faire quelques exercices physiques pour détendre ses muscles et fluidifier la circulation sanguine. Vous pourrez par exemple marcher chaque jour avec le cheval pendant au moins 30 minutes ou une heure sur un sol plat.

de -

Les chevaux ont depuis des siècles conquis les hommes de par leur élégance, leur beauté, mais surtout leur puissance. Certaines races sont d’autant plus prisées pour leur rapidité et leur force exceptionnelles. C’est notamment le cas des chevaux de course.

Le cheval anglais : le leader des chevaux à grande vitesse

Les chevaux anglais sont des habitués des plus grandes courses de galop. Énergique et rapide, le pur-sang anglais est inscrit en tant que cheval le plus rapide du monde dans le Guiness Book avec une vitesse de 71 km/h. D’ailleurs, cette race est considérée comme étant le cheval à grande vitesse par excellence de par ses caractéristiques exceptionnelles.

Le cheval d’hippodrome d’origine britannique peut supporter un effort physique hors norme. Génétiquement, il est doté d’un cœur qui a une taille impressionnante. Ce dernier peut peser jusqu’à 6,5 kg. Envie de vivre pleinement votre passion pour ce pur-sang anglais ? Découvrez ce que propose Monde-du-cheval.com en termes d’accessoires et d’actualités sur les chevaux. Vous pourrez y trouver des articles intéressants ainsi que des articles de décoration autour du cheval.

Le pur-sang anglais

Le Quarter Horse : un cheval d’hippodrome robuste

Dans la catégorie des chevaux les plus rapides du monde, le Quarter Horse occupe la position de leader dans les courses à courte distance de 400 m. Originaire d’Amérique, ce type de cheval est célèbre pour sa grande polyvalence et sa robustesse incomparable. Validé à 86 km/h, il est qualifié comme la monture la plus rapide parmi toutes les races de chevaux.

Robuste, le Quarter Horse arbore une belle musculature, une taille impressionnante, des cuisses parfaitement musclées et une belle puissance au niveau de l’arrière-main. Ses jambes sont extrêmement solides. Il possède également un caractère très spécial. En effet, ce cheval d’origine américaine est connu pour être sociable, intelligent, affectueux, vif et remarquablement coopératif.

Le cheval arabe : l’étalon de course par excellence

En compétition équestre, les chevaux originaires du Moyen-Orient sont, certes, moins rapides que le pur-sang anglais et le Quarter Horse. Néanmoins, ils se distinguent par leur grande endurance et leur résistance hors norme. Notons que le Cheval arabe pèse au maximum 400 kg et mesure 1,40 à 1,55 en moyenne.

Les chevaux arabes sont aussi connus comme étant la race de chevaux la plus résistante, mais également la plus ancienne de toutes les races équines. Ils se démarquent remarquablement lors d’une course d’endurance. En effet, ce type de compétition est généralement remporté par un pur-sang arabe.

Les Standardbreds : le number one des courses attelées

Ce cheval de trot fait parfaitement honneur à son nom. Dans la catégorie des chevaux trotteurs, il est sans nul doute le plus rapide du monde et se démarque par sa performance inégalable sur les courses attelées.

Rapides, les Standardbreds ont enregistré un temps de record hors pair de 1 min 46 s sur une distance de 1600 m. Ces chevaux trotteurs américains sont le fruit d’un croisement entre le Pur-sang et le trotteur du Norfolk. Sachez que leur vitesse est entièrement fonction de leur musculature.

Derniers articles

Le bon choix d'équipement est très important en équitation. Ce n'est qu'avec les bons vêtements qu'un cavalier peut profiter d'un maximum de confort quand...

Sélection d'arbres à chat

Arbre à chat Charcoal Felt Cat Tower Rosewood L'arbre à chat Charcoal Felt Cat Tower offre des espaces de jeux, de repos, ainsi que que la possibilité de faire ses...

Arbre à chat Oldie Kerbl L'arbre à chat Oldie à été tout spécialement développé pour les chats âgés, malades, en surpoids ou de petite taille. Avec ses petits intervalles entre les...
http://rjdassociatesgh.com/slut-nsfw/mexican-girl-teen-porn-free-porn-movies-young-hot-wives/